Endroits à visiter à Casablanca

Plus grande ville et capitale économique du Maroc, et riche d’un patrimoine architectural varié et original, la ville de Casablanca ne cessera de vous éblouir. Nos bus vous permettent d’explorer cet héritage unique de près.

Mosquée Hassan II

Bien sûr, nous commençons avec cet incontournable et impressionnant édifice, doté du second minaret le plus haut du monde, culminant à 210 mètres et faisant partie d’un complexe religieux et culturel aménagé sur neuf hectares pouvant accueillir jusqu’à 10500 fidèles. Cette mosquée est le symbole par excellence des traditions et du modernisme du Royaume et de sa capitale économique Casablanca. Cet ouvrage exceptionnel a permis à lui seul de relancer l’artisanat marocain sous toutes ses formes: 53 000 m2 de bois sculpté, plus de 10 000 m2 de zellige représentant 80 motifs originaux et 67 000 m2 de plâtre sculpté et peint. Inscrite au patrimoine mondial, la mosquée Hassan II est le monument Casawi qui attire le plus grand nombre de visiteurs.

Ligne la plus proche à prendre :

La place Mohamed V

Située au centre de Casablanca avec une belle fontaine chantante, la place Mohamed V accueille de nombreux Casawis venus des quatre coins de la ville pour jouir d’un moment de détente. En plein centre administratif, abritant la Poste centrale et Bank-Al Maghrib (banque centrale du Maroc), le Palais de Justice et la Préfecture, cette place est entourée de bâtiments de style néo-mauresque combinant les principes du design français avec les traditions architecturales traditionnelles mauro-andalouses, disposés autour d’une fontaine musicale sur 3 bassins, cette place, aussi connue sous le nom de ‘Place aux pigeons’ jouxte le Parc de la Ligue Arabe, le plus grand espace vert de la ville.

Ligne la plus proche à prendre :

La villa des arts

La Villa des Arts est un musée complet mais c’est aussi l’un des plus beaux bâtiments de la ville. Construite en 1934, cette grande villa de style Art-déco, géré par la fondation ONA à but non lucratif, se veut un espace de réflexion, d’échange et de débat, et travaille à la promotion de l’art et de la culture auprès des écoliers et des étudiants avec des exposition permanentes ou temporaires mettant en avant les œuvre d’artistes marocains tels que Mohamed Serghini, Jilali Gharbaoui, Mohamed Chebaa ou encore Farid Belkahia.

Ligne la plus proche à prendre :

Bab Marrakech

Un des plus anciens quartiers de la ville, Bab Marrakech, jouxtant l’ancienne médina de Casablanca, a en fait été créé au vingtième siècle. Avec une architecture unique et une atmosphère particulière, de vieilles maisons traditionnelles et de charmants petits hôtels datant de l’époque du protectorat, ce quartier héberge aujourd’hui un marché haut en couleurs combinant les épices et produits frais locaux aux pagnes, produits cosmétiques, plantains et plats des quatre coins de l’Afrique sub-saharienne. Un chatoyant mélange des cultures à découvrir de préférence le matin, surtout si vous cherchez la bonne affaire.

Ligne la plus proche à prendre :

Quartier Habous

Le quartier des Habous, situé en centre ville de Casablanca, appelé également ‘Nouvelle Médina’, a la particularité de combiner habitat traditionnel et modernité: tout en respectant le style et les habitudes traditionnels, les architectes du protectorat se sont conformés aux règles de l’urbanisme moderne pour accueillir les familles de négociants en provenance de diverses régions du Maroc attirés par le développement rapide de la ville entre les deux guerres. Le nom « Habous » désigne l’assemblée religieuse traditionnelle qui organise l’attribution des logements au sein de la médina. Aujourd’hui, le quartier est un centre culturel et religieux pour Casablanca et pour le Maroc, car il abrite le ministère marocain des affaires islamiques ainsi que les librairies d’importantes maisons d’édition marocaines et arabes. C’est un quartier où il fait bon flâner: on y trouve de nombreuses librairies, des boutiques, des petits cafés ombragés et un souk traditionnel.

Ligne la plus proche à prendre :

Anfa Place

Avec plus de 30 000 m2 de superficie commerciale en façade atlantique, ce centre commercial ouvert en 2013, est un des cinq plus gros malls d’Afrique et abrite plusieurs espaces de prêt-à-porter, des vêtements de sport et des chaussures (Calzedonia, Celio, Hennes & Mauritz, Marks & Spencer, Marwa, Charles & Keith, Clarks, Ipanema), de la joaillerie et des accessoires de mode (Eyes & Co, Krys, Le Comptoir des Montres, Miniso, Monsoon Accessorize, Swatch, Time Road), cafés et restaurants. Des poussettes pour bébés et des fauteuils roulants sont mis à disposition gratuitement. Après quelques courses vous pourrez finalement faire une petite balade sur la corniche.

Ligne la plus proche à prendre :

Maârif

A ses origines, le moindre coût de ce quartier, un vrai village dans la ville, attire les nombreux immigrants espagnols et italiens, grecs, portugais et arméniens. Maârif est aujourd’hui un quartier commerçant animé aux enseignes internationales de vêtements de sport et de prêt-à-porter, ainsi que des chaînes de fast-food, des boulangeries traditionnelles et des trattorias italiennes. Unique dans le monde arabe, le Musée du Judaïsme Marocain y expose des objets de décoration finement travaillés et des manuscrits judéo-marocains et dispose d’une bibliothèque, une vidéothèque et une photothèque. Le stade Mohamed V se remplit pour les matchs de football des clubs et internationaux, et le quartier héberge aussi le Twin Center, deux tours de 115 mètres pour 28 étages chacune, qui regroupent 93 000 m2 de bureaux, qui peuvent être visitées.

Ligne la plus proche à prendre :

Théâtre Mohamed V

Le musée Abderrahman Slaoui, qui porte le nom d’un homme d’affaires et collectionneur d’art, est ouvert depuis 2011. Il expose notamment en permanence les collections de feu Abderrahman Slaoui: affiches anciennes, la plus grande collection d’affiches orientalistes au Maroc, datant de la fin du 19ème siècle; une importante collection de bijoux en or marocain rares des XVIIIe et XIXe siècles; des bijoux amazighes pour femmes en argent, émail, corail ou ambre; des œuvres du peintre figuratif Mohamed Ben Ali R’bati, l’un des premiers peintres modernes au Maroc; ainsi que des objets en cristal et peintures de paysages de Jacques Majorelle. Depuis sa fondation en 2012, de nombreux artistes marocains ont exposé leurs œuvres (dont Amina Benbouchta, Leila Alaoui et Safaa Erruas) allant de la photographie à la sculpture et aux œuvres de techniques mixtes.

Ligne la plus proche à prendre :

Forêt Bouskoura

A une quinzaine de kilomètres de Casablanca, la forêt de Bouskoura-Merchich s’étend sur une superficie de 2992 hectares. Véritable poumon vert de la ville de Casablanca, elle est essentiellement composée d’arbres d’acacia, de pin d’Alep et d’eucalyptus. Très appréciée des Casawis, la forêt de Bouskoura accueille familles, sportifs et amoureux de la nature à la recherche de dépaysement et d’air pur. Elle est organisée autour du ‘Petit canton’ pour les évasions sportives avec quatre aires de jeux, un circuit pédestre / vélos, un Faré d’accueil, des sanitaires et un restaurant; de la ‘Forêt Laboratoire : Sensibilisation à l’écosystème’ avec son aire de jeux, sa maison de l’écologie et des écosystèmes / volière, 2 farés d’accueil et sanitaires, et de la ‘Forêt Découverte : Connaissance de la faune et la flore’ offrant dix abris, des parcours sensoriels, une clairière ludique et des sanitaires, 2 Farés et une zone de repos et une aire de jeux; ainsi que la ‘Grande Forêt : Le biorythme forestier’, avec une tour d’observation, des circuits et aménagements dédiés.

Ligne la plus proche à prendre :